Le crowdfunding, une solution pour amorcer son plan de financement ?

Le crowdfunding ou financement participatif continue de croître chaque année en France. Initialement surtout intéressant pour des projets B2C produit, il s’est diversifié et offre aujourd’hui différentes solutions adaptées pour des entreprises B2B ou proposant des services.

Le crowdfunding est ainsi devenu une solution de financement envisageable pour une majorité d’entreprises en démarrage. Néanmoins, pour en profiter au maximum de ses avantages, il faut savoir choisir le mode de financement le plus pertinent pour son projet, ainsi que bien anticiper l’articulation avec d’autres financements classiques.

Une des premières étapes dans un plan de financement

Parmi les principaux avantages du crowdfunding, il y en a 2 qu’il faut garder en tête lors de la construction d’un plan de financement. Une campagne réussie est souvent perçue comme un POC (preuve de concept), ce qui génère de la confiance vis-à-vis de potentiels financeurs. Selon le mode de financement, elle peut être par ailleurs un moyen d’augmenter ses fonds propres et ainsi faire un effet de levier dans l’obtention de financements supplémentaires.

L’idéal est donc de mener une campagne avant de solliciter d’autres financeurs (banque, Bpifrance, Réseau Entreprendre…). Même s’ils sont déjà prêts à vous suivre, après une campagne réussie le montant du financement sera probablement supérieur et les conditions plus avantageuses (garanties, taux d’intérêt…).


Et s’ils sont déjà prêts à vous suivre même sans une campagne, exploitez-le pour avoir un effet de levier dans les deux sens ! Pendant votre campagne, communiquez sur le fait que d’autres financeurs sont déjà prêts à vous suivre, ce qui va générer de la confiance auprès de vos potentiels contributeurs. Mais ne validez définitivement ces financements qu’après la réussite, afin de pouvoir bénéficier de meilleures conditions. 

L’enjeu : choisir le mode de financement adapté

L’erreur la plus fréquente : prendre sa décision en partant d’une plateforme en particulier. Souvent Kickstarter, Ulule ou KissKissBankBank… Or ces 3 plateformes correspondent à un seul type de financement parmi 8 solutions possibles actuellement en crowdfunding !

Avant de se poser la question de la plateforme il faut donc se poser d’abord la question du mode de financement adapté. Voici les plus habituels en amorçage et quelques critères pour vous aider dans votre choix :

Si vous hésitez, vous pouvez tester l’outil www.trouverlebonfinancement.fr qui vous guidera vers le mode de financement le plus adapté à votre projet. Pour chaque type de financement, vous aurez également accès à la liste de l’ensemble des plateformes françaises qui le proposent en France.


Vous pouvez aussi assister à un des webinars organisés par WE DO GOOD, membre de Financement Participatif France, sur les différents modes de financement. L’occasion d’échanger en live avec un-e expert-e et de poser toutes vos questions !